Marché réglementé, marché non réglementé : quelle différence ?

Des obligations sont en vigueur sur les marchés réglementés qu’on ne retrouve pas sur un marché non réglementé.
Ainsi sur un marché non réglementé, les entreprises ne sont pas tenues :

  • de passer par une procédure d’admission
  • de mettre à disposition un pourcentage minimal de leur capital sur le marché
  • de diffuser des informations (publication des comptes, du chiffre d’affaire trimestriel ou semestriel, …)

Il en résulte que les contraintes de cotations sont faibles. Les titres y sont souvent peu liquides par rapport à ceux d’un marché réglementé (plus d’information publiées, donc plus de confiance). Il est plus difficile d’intervenir sur un marché non réglementé car cela implique plus de prise de risque.


Poster un commentaire

  • Rubriques

  • Mots clés