Livret Jeune : explications et taux en vigueur

Le livret jeune est souvent le livret chouchou des jeunes. Par ses taux attractifs et les facilités qu’il présente, il s’agit très souvent du premier livret possédé par les 12-25 ans. Voici quelques explications sur son utilité, ses modalités de fonctionnement, sa rémunération et ses taux en vigueur.

Qu’est-ce que c’est ?

A qui s’adresse-t-il ?

Le livret jeune est un produit d’épargne rémunéré et sécurisé réservé aux 12-25 ans, dont le domicile fiscal est situé en France (métropolitaine ou département d’outre-mer). Il est généralement proposé par les banques, les caisses d’épargnes et les banques postales.

Quels sont les avantages ?

Il présente de nombreux avantages, outre un taux attractif qui fait de lui l’un des livrets les plus rentables, il propose une épargne disponible à tout moment. Pas de frais d’ouverture, de gestion ni de clôture. Il est même possible maintenant de l’ouvrir en ligne dans certaines banques. Il est également très sécurisé : il garantit de retrouver la somme placée majorée par les intérêts.

Bref un livret a avoir absolument quand on a entre 12 et 25 ans.

Quelles sont les modalités ?

Ouverture et fermeture

Une personne ne peut posséder qu’un et un seul livret jeune. L’ouverture fait d’ailleurs l’objet d’une mention dans le Fichier des Comptes Bancaires Assimilés (FICOBA).
Le titulaire du livret est tenu d’en demander la clôture au plus tard le 31 décembre de l’année de son 25ème anniversaire. A part cette condition, libre à lui de fermer son livret quand il le désire.

Quel est le mode de suivi ?

Selon les banques, il peut y avoir deux modes de suivit. Soit par un « livret » sur lequel sont inscrits les dépôts et les retraits au fur et à mesure qu’ils sont effectués, soit par un relevé de compte que vous recevez tous les mois si vous avez effectuez des opérations (au minimum vous en recevez un automatiquement en début d’année).

Plafond du livret

Le plafonnement des dépôts est de 1600€ (intérêts non compris).
En matière de règlement bancaire, aucun minimum n’est fixé mais les banques fixent généralement un dépôt minimum à 15€ (parfois 10€), ce qui signifie que vous devez toujours avoir un solde minimum de 10-15€ sur votre livret.

Dépôts et retraits

Les dépôts (montant, périodicité, …) sont libres. Si vous avez une somme d’argent que vous voulez épargner :
– vous pouvez effectuer un versement ponctuel quand vous le souhaitez, du montant que vous voulez.
– vous pouvez faire un dépôt de chèques ou d’espèces
– vous pouvez également mettre en place un virement régulier vers le livret jeune, soit à partir de l’un de vos autres comptes,soit à partir du compte de vos parents par exemple.

Les retraits sont tout aussi libres (dans la limite du solde minimum) et peuvent se faire par espèces ou par virements, à certaines conditions :
– Si vous avez moins de 16 ans, vous nécessitez de l’accord du représentant légal pour chaque retrait
– Si vous avez entre 16 et 18 ans, vous nécessitez d’une autorisation pour effectuer seul vos retraits

Les banques proposent généralement avec le livret une carte de retrait (gratuite ou non selon la banque) qui est utilisable la plupart du temps dans les distributeurs automatiques de billets (DAB) de la banque en question. (C’est une carte de retrait, vous ne pouvez donc pas payer avec dans les magasins.)

Qu’est-ce que ça rapporte ?

Le taux de rémunération

Le taux de rémunération du livret jeune doit être obligatoirement supérieur ou égal à celui du livret A. Il est donc dans une certain sens indexé sur l’inflation. Mais, à condition de respecter cette première condition, il peut être librement fixé par les banques elles-mêmes. En général, elles lui appliquent un supplément de rémunération qui rend le livret jeune très attractif.
Ce taux est amené à varier. Le taux en vigueur s’applique à tous les livrets, même aux livrets déjà en cours.
Actuellement, les taux remontent aux alentours de 3% et ils varient de manière générale de 2,5% à 4% selon les banques.

Banque Taux En vigueur le
Monabanque 4,00% 16/09/2009
Bred 3,50% 01/11/2009
Groupama 3,50% 01/08/2010
Caisse d’Epargne 3,50% 01/02/2011
Crédit Agricole 3,25% 01/02/2011
CIC 3,20% 01/02/2011
HSBC 3,00% 01/08/2010
Société Générale 3,00% 01/09/2010
BNP Paribas 3,00% 01/11/2010
LCL 3,00% 01/02/2011
Crédit Coopératif 3,00% 01/02/2011
Palatine 3,00% 01/02/2011
Banque postale 3,00% 01/03/2011
AXA Banque 2,75% 01/06/2009
Crédit Mutuel 2,70% 01/02/2011
Crédit Nord (*) 2,50% 01/09/2010

(*) Et ses filiales : Banque Tarneaud, Banque Rhones-Alpes, Banque Courtois, Banque Laydernier, Banque Kolb, Banque Nuger.

Les intérêts : calcul et versement

Les intérêts sont calculés à la quinzaine civile, c’est à dire les 15 et les 30 du mois. Donc si vous souhaitez effectuer des retraits, il vaut mieux le faire après le 15 ou le 30, pour avoir un maximum d’argent sur votre livret lors du calcul des intérêts. Pour les dépôts et versements, faites les de préférence avant ces deux dates, pour les mêmes raisons.

Ils sont versés sur le compte une fois par an, en général en début d’année. Notez bien qu’ils sont exonérés d’impôts sur le revenu et de prélèvements sociaux.

Les intérêts ne sont pas soumis au plafond, ils continuent à s’ajouter au solde. Ces ajouts portent eux-mêmes des intérêts, ce qui signifie que quand les intérêts ont été versés, les nouveaux intérêts sont calculés sur le solde global. Quand vous avez atteint le plafond, votre solde continuera à s’accroître au fur et à mesure qu’il sera additionné aux intérêts qui grandiront au fur et à mesure que le solde augmentera.

Pour information, le livret ne donne droit à aucun avantage pour l’Impôt de la solidarité sur la fortune et la transmission de patrimoine.


Poster un commentaire

  • Rubriques

  • Mots clés