FICP et FCC : quelle est la différence ?

Ce sont des fichiers tenus tout deux par la banque de France, mais ils sont bien distincts. Attention à ne pas les confondre, le fichage dans l’un de ces fichiers n’entraine aucunement le fichage dans le second et les conséquence du fichage ne sont pas les mêmes.

FICP – Fichier des incidents de remboursement de Crédit aux Particuliers

Ce fichier répertorie les incidents de paiement pour les crédits non professionnels ou les demandes de dossiers de surendettement. Cette procédure permet d’éviter que le particulier, qui se trouve dans une situation financière déjà difficile (difficulté à rembourser des emprunts), ne souscrive à un nouvel emprunt et ne se retrouve dans une situation encore plus difficile. Ce fichage n’interdit pas (au sens légal du terme) au particulier de souscrire à un crédit. Mais les banques ou les établissements financiers sont tenus d’interroger le fichier avant d’accorder un prêt. Généralement, elles ne veulent pas prendre de risques avec des clients FICP et n’accordent pas les prêts.

Voir aussi :
FICP : pourquoi et comment s’en sortir
Fiché FICP et rachat de crédit
– FICP : demande de dossier de surendettement

FCC – Fichier Central des Chèques (interdits bancaires)

Ce fichier répertorie les personnes ayant une interdiction d’émettre des chèque. Les personnes ayant fait un usage abusif de leur carte bancaire figurent également dans ce fichier. Cette fois-ci il s’agit d’une interdiction au sens légal du terme. Les banques sont tenues de consulter ce fichier et ne doivent pas remettre de chéquier ou de carte bancaire à un client FCC.

Voir aussi :
Chèque sans provision : éviter l’interdit bancaire


Poster un commentaire

  • Rubriques

  • Mots clés